Rechercher

Abracadabra!

Cette semaine, une jeune femme se présente à mon cabinet pour arrêter de fumer.

Elle est consciente que la cigarette est un poison et elle souhaite s'en défaire.


Cependant, elle me dit durant son anamnèse qu'elle aime trop ça: "La cigarette, c'est génial, j'adore, c'est trop bon! Et je me demande bien comment ce sera possible de m'en passer?"

Je l'ai remerciée de sa visite et l'ai invitée à continuer de fumer.


La méthode que j'applique en présentiel pour l'arrêt du tabac est particulièrement efficace. Elle est constituée d'une séance d'hypnose très complète et d'exercices à réaliser dans les jours qui suivent.

Ces exercices ne sont pas optionnels: ils font partie intégrante de la méthode.

Ce que je souhaite mettre en avant à travers ces lignes, c'est l'obligation de participer activement au processus de transformation, et encore plus à distance!


Il s'agit d'une alliance thérapeutique entre vous et moi, et pas d'un lavage de cerveau, ni d'un coup de baguette magique!


Alors dans le cadre de l'arrêt du tabac, commencez par vous poser ces questions:

  1. Êtes-vous prêt à arrêter pour de bon ou est-ce pour faire plaisir à une personne de votre entourage?

  2. Voulez-vous "essayer" d'arrêter de fumer ou voulez-vous vraiment arrêter de fumer?

  3. L'absence de cigarette perturbera-t-elle votre vie sociale, familiale ou professionnelle?

  4. Disposez-vous d'environ une heure par jour durant une quinzaine de jours pour vous occuper de vous?

  5. Les deux semaines qui suivront l'arrêt du tabac sont-elles libres de stress ou de difficultés prévisibles?

Prenez le temps de réfléchir à ces 5 questions.

Alors...


Êtes-vous réellement motivé?

Disponible?

Prêt à vous investir 2 semaines pour votre bien-être et votre avenir? ​

Si vous venez de répondre 3x OUI...




Posts récents

Voir tout